[Chevaux dressés] Vimitri – TF

Trotteur français couru en sulky jusqu’à l’âge de 10 ans avec la langue attachée.

Il embraquait, se blessait aux membres et déferrait régulièrement du fait d’antérieurs aux aplombs défectueux et d’un pied beau..

Des boiteries intermittentes apparaissaient régulièrement sans que les vétérinaires et les ostéopathes  n’en trouvent la cause.

Mon idée fut de travailler sur les différentes possibilités de faire accéder Vimitri à l’un des 6 degrés de rassembler suggérer par Baucher en explorant une variété de moyen travail à pied, longues rênes, et application de ce travail sur des pentes.

Vimitri n’embraquera et ne boitera plus jamais, accédant au travail des deux pistes,  au piaffer, au galop rassembler au pas et trot espagnol. Il offrit les allures qu’il pouvait donner.

[Chevaux dressés] Milord – Lusitanien

Ibérique hongre d’un bon modèle, puissant, volontaire en basse école.

Propriété d’une vétérinaire bonne cavalière, il manquait facilement de respect autant à pied que monté,   sautait volontiers la porte de son box ou tapait très haut des postérieurs dans les murs. Capable d’embarquer ou de vous faire un joli rodéo en pleine nature histoire de vous tester.

A son arrivée son équilibre n’était pas du plus idéal  ni sa légèreté. Il fallut l’équilibrer tout en le contenant.

Il devint un excellent cheval d’extérieur au pied très sûr.

Il me donna, piaffer, passage, pas espagnol, galop rassemblé et pirouettes, changement de pied.

Chose amusante, ayant obtenu avec lui une relation je lui appris à tirer la langue (ce qui faisait la joie des gosses du village)  à la demande grâce aux procédés par imitation  du Docteur Marthe Kiley-Worthington.