" equitationfrancaise- une équitation académique pour le loisir

Equitation française

L'académie équestre de loisir

Une équitation académique de loisir inspirée par les principes de François Baucher dans sa Deuxième Manière.

Un concept

N
otre ambition : amener les couples cavaliers/chevaux sur une voie résolument évolutive au-delà de la pensée unique fédérale , qui bien qu’utile à un protocole d’enseignement de masse, restreint d’autant les réussites et les perspectives individuelles.

Notre enseignement s'appuie sur les arguments d’auteurs scientifiques ouvrant une ré interprétation approfondie des principes et procédés de l’Ecole Française, celle de nos grands maîtres, de François Robichon de la Guérinière à François Baucher, ainsi que de nos derniers grands écuyers de la première moitié du 20è siècle.

Les données scientifiques confirment notamment le bien fondé de «la Deuxième manière » de François Baucher. Elles démontrent leurs validités dans les moyens utilisés pour le dressage de chevaux de loisir de toutes conformités présentés ici sur films et photos.

Ce concept démystifie l’inaccessibilité de l’équitation supérieure et académique Il rend accessible aux cavaliers la pratique d’une basse et haute école de loisir.
« Le cheval dressé reste le professeur principal, il revient à lui seul de convaincre son cavalier » Guy Boivin



L'originalité du concept

L
'équitation académique de loisir se distingue des autres méthodes de dressage et d’enseignement par:
La recherche d’approche d’une vérité comportementale et fonctionnelle propre à chaque cheval monté. L’implication d’une connaissance du patrimoine culturel équestre français et l’éclairage d’observations scientifiques sélectionnées sur le comportement et la fonctionnalité du cheval. Le recadrage permanent du raisonnement de l’action du cavalier La recherche de convergence entre le sentiment du cavalier, l’aisance des allures du cheval et l’image qui s’en dégage pour l’observateur La reconnaissance au cheval de son rôle de principal professeur-évaluateur, qui à lui seul confirme ou infirme le bien fondé du raisonnement et de l’action du cavalier

« L’amour de la tradition n’exclut pas celui du progrès » Colonel Danloux



Mise en selle

travail aux piliers

















Une méthode pour le couple cheval-cavalier

I
l est quasiment impossible à un cavalier, non spécifiquement formé au dressage des chevaux, de prétendre dresser son propre cheval à un niveau que lui-même ne possède pas encore, et ceci même avec l’aide d’un enseignant !

Pour que le couple cavalier-cheval progresse efficacement il est indispensable d’envisager la formation par un professionnel de l’un et de l’autre séparément. Un cavalier qui n’a pas encore acquis le code des aides nécessairement sensibles et l’ordonnancement des objectifs à poursuivre ne peut pas apprendre à son cheval.

En revanche un cheval qui se conditionne à des aides légères, précises, non perturbantes accède à des postures soulageantes et appétentes, qu’il recherchera de lui-même.
Le cheval optimise ainsi ses rôles de monture et de professeur. Seul ce véritable maître a le vrai pouvoir de convaincre son cavalier du bien fondé d’une équitation « qui sonne juste » au plus près de sa propre vérité comportementale et fonctionnelle.

Un bilan complet du fonctionnement du couple cavalier-cheval est réalisé avant la prise en charge du cheval pour son futur dressage et du cavalier pour sa future formation afin de personnaliser la formation séparée de chacun.

Un public

L
'académie équestre de loisir s’adresse principalement à des cavaliers-propriétaires motivés par des perspectives évolutives pour eux et leurs montures, dans le cadre d’une équitation raisonnée rejetant le travail en force et dans le respect de l’intégrité physique et mentale du cheval.

Elle s’adresse aussi bien aux randonneurs qui souhaitent aborder un dressage de basse école qu’aux cavaliers déjà confirmés dans le dressage, aspirant à une réflexion plus poussée et une pratique plus approfondie hors du champ de la compétition.